La liste des personnalités boycottant la cérémonie des Oscars qui se déroulera le 28 février prochain s'allonge. Après l'appel de Jada Pinkett-Smith à ne pas se rendre à la cérémonie pour dénoncer le manque d'acteurs afro-américains dans les nominations, Spike Lee a annoncé qu'il ne se rendrait pas à la cérémonie, tout comme Mickael Moore. 

Aujourd'hui, c'est l'acteur Will Smith qui a emboité le pas de sa femme et annoncé qu'il ne se rendrait pas à la cérémonie. C'est dans l'émission "Good Morning America" qu'il a fait part de son intention de boycotter l'évènement. 

"Il y a un glissement régressif vers un manque d'harmonie ethnique et religieux"

"C'est une situation inconfortable", a-t-il expliqué. "Ma femme ne s'y rend pas. Cela serait étrange de m'y montrer avec Charlize Theron. Nous en avons discuté et nous faisons partie de cette communauté. Mais à cet instant précis, c'est inconfortable pour nous d'y aller et de faire comme si tout allait bien", a-t-il dit sur le plateau de l'émission. 

Et de poursuivre en expliquant son point de vue. "Les nominations reflètent l'Académie des Oscars, l'Académie des Oscars reflète l'industrie du cinéma, Hollywood. Et cette industrie reflète l'Amérique. Cela met en lumière un certain nombre de défis auquel le pays est confronté. Il y a un glissement régressif vers un manque d'harmonie ethnique et religieux. Ce n'est pas le Hollywood que je veux transmettre aux générations futures, ni les Etats-Unis que je veux laisser derrière moi", a conclu l'acteur. 

Quincy Jones veut un débat 

Ce mercredi 20 janvier, Quincy Jones a annoncé son intention de demander cinq minutes de temps d'antenne pour évoquer ce problème de manque de diversité, au cours de la cérémonie. S'il ne l'obtenait pas, il a assuré qu'il ne se rendrait pas à la cérémonie pour remettre un prix avec Pharrell Williams et Common. "Il y a deux manières de faire. Vous pouvez boycotter ou tenter de réparer les choses. C'est effrayant de voir 90% de blancs et 80% d'hommes blancs", a déclaré le musicien, sept fois nominés aux Oscars. 

Il y a quelques jours, c'est la présidente des Oscars, Cheryl Boone Isaacs qui s'était exprimée sur le sujet. Elle s'était dite "frustrée". "Je suis à la fois brisée et frustrée par l'absence (de personnalités afro-américaines – ndlr). C'est un débat difficile mais important et il est temps d'apporter de grands changements", écrivait-elle dans un communiqué. 
 
EN SAVOIR + 
>> Jada Pinkett propose un boycott de la cérémonie
>> #Oscarssowhite, Twitter dénonce l'absence d'Afro-américains dans les nominations