Le monde de la musique vient de perdre un nouveau grand nom du rock. Le journal San Francisco Chronicle nous apprend que Paul Kantner, membre mythique des Jefferson Airplane, est mort. Le guitariste avait été victime d'une crise cardiaque plus tôt dans la semaine et a été emporté par une défaillance multiviscérale, selon son agent et amie Cynthia Bowman.

Une double carrière

Originaire de San Francisco, l'artiste est devenu l'une des figures emblématiques du rock psychédélique des années 1960. Le groupe Jefferson Airplane, formé sur la côte ouest des États-Unis à l'été 1965, a marqué la contre-culture de cette époque et le mouvement hippie. Il a notamment joué au festival de Woodstock, en 1969, des titres devenus cultes comme "Somebody to Love" ou "White Rabbit".

La formation se compose alors du chanteur Marty Balin, de la guitariste blues Jorma Kaukonen, de la chanteuse Signe Toly Anderson, du batteur Jerry Peloquin et du bassiste Bob Harvey. Au début des années 1970, Paul Kantner surnomme le groupe les Jefferson Starship sur son album solo Blows Against the Empire, qu'il produit grâce à d'anciens membres des Jefferson Airplane. Le groupe enregistrera son premier opus (Dragon Fly) sous ce nouveau nom en 1974.

A LIRE AUSSI >> David Bowie : des albums posthumes à prévoir...

Au-delà de la musique, Paul Kantner était connu pour être un fervent défenseur de l'usage de drogues. En couple avec la chanteuse Grace Slick (qui a aussi chanté pour les Jefferson Airplane et et les Jefferson Starship) et père de China Wing Kantner, il est le premier des membres de Jefferson Airplane à disparaître.

EN SAVOIR +
>> Concert des Eagles of Death Metal : les places déjà aux enchères sur Internet
>> Josh Homme (Eagles of Death Metal) et Iggy Pop vont sortir un album commun