Le feuilleton Julien Lepers continue. Et cette fois, c'est Dana Hastier, la directrice de l'antenne et des programmes de France 3, qui s'est exprimée sur le départ de l'animateur de "Questions pour un champion". Dans une interview donnée à Télérama (à paraître ce mercredi), elle explique les raisons de cette décision prise, non pas en raison de l'âge de l'animateur du programme comme on a pu l'entendre partout, mais à cause de son "style d'animation".

"'Questions pour un champion' n'a cessé de baisser depuis que je suis arrivée. 11% de part d'audience, c'est trop peu. Juste avant, 'Slam' est à 15%. Et le '19/20', après, à 18%", a-t-elle expliqué. "Dès le début, j'ai dit à Julien Lepers que j'avais un souci avec son style d'animation. Nous avons réalisé quatre études : tous les résultats posaient clairement la question de l'animateur. Je n'ai donc pas pris cette décision sur un coup de tête", a-t-elle poursuivi.

"Son producteur avait peur qu'il sabote la fin des enregistrements"

Interrogée sur l'éviction de Julien Lepers, qui a fait le tour des médias ces dernières semaines pour expliquer qu'il avait été écarté brutalement de l'émission qu'il animait depuis 28 ans sans même avoir pu dire au revoir au public et à ses équipes, elle s'est également justifiée. "Son producteur (Fremantle, ndlr) m'a dit qu'il ne fallait pas lui annoncer la nouvelle en plein tournage : il avait peur qu'il sabote la fin des enregistrements", a-t-elle confié. "On lui a proposé de faire un communiqué commun pour évoquer son départ. À peine était-il sorti de mon bureau qu'il a déclenché une tempête. Julien Lepers est totalement ingérable. On souhaitait faire une émission hommage avec les meilleurs moments. Il a refusé."

C'est sur TF1 que Julien Lepers a finalement choisi de faire des adieux. "Toute l'équipe de 'Questions pour un champion', le public, près de 2 millions de téléspectateurs tous les soirs à 18 heures, je vous aime, a déclaré Julien Lepers sur le plateau des "Enfants de la télé". J'ai donné le meilleur de moi-même pendant 28 ans, je ne comprends pas la fin. Vous ne la comprenez pas, c'est pas grave. La vie est à nous et on va continuer ailleurs. Je ne vous dis pas adieu, mais on ira plus loin, plus haut, plus fort ! À bientôt, à très bientôt !"

A LIRE AUSSI
>> 
Julien Lepers devrait empocher 1,3 million d'euros pour son licenciement
>> VIDÉO – Viré de "Questions pour un champion" : Julien Lepers parle d'un "coup de poignard dans le dos"