Star Wars : le Réveil de la Force a obtenu cinq nominations aux Oscars. Pas pour celle du meilleur film, la plupart concernent des catégories techniques. Mais l'une d'elles, celle de la meilleure bande originale, a une saveur particulière puisqu'il s'agit de la 50e nomination pour John Williams.

Le compositeur, âgé de 83 ans, a travaillé sur tous les films de Steven Spielberg depuis 30 ans à une exception près. Ses œuvres néo-romantiques pour grand orchestre lui ont fait gagner cinq oscars lors de ses 49 nominations précédentes : pour la bande originale d'Un violon sur le toit (1971), pour celle du tout premier Star Wars, La Guerre des étoiles (1977), et pour trois films de Steven Spielberg : Les Dents de la mer (1976), E.T. (1982) et La liste de Schindler (1993).

Son "rival" Ennio Morricone est aussi nominé

John Williams est en compétition avec d'autres poids lourds de la musique hollywoodienne comme Thomas Newman, qui a décroché sa treizième nomination aux Oscars pour Le Pont des espions réalisé par Spielberg. C'est donc lui, l'exception sus-citée : Newman avait remplacé John Williams qui avait dû se retirer du projet pour raisons de santé.

Le compositeur italien Ennio Morricone, 87 ans, en est quant à lui à sa sixième nomination grâce au western de Quentin Tarantino Les huit salopards. Il n'a encore jamais été vainqueur. Moins connu mais prometteur, le compositeur islandais Johann Johannsson, connu pour ses musiques électroniques dépouillées, est nommé pour la seconde fois, avec le thriller Sicario de Denis Villeneuve.

A LIRE AUSSI >> Avec #Oscarssowhite, Twitter dénonce l'absence d'Afro-américains dans ses nominations