Il a la Corse dans la peau, dans tous les sens du terme. A la faveur de son retour sur la scène artistique, Renaud fait entendre sa voix en faveur d'Yvan Colonna. Dimanche dernier, lors du concert donné par le groupe corse I Muvrini, le chanteur est, en effet, apparu sur scène avec un tee-shirt sur lequel était écrit ''Yvan Colonna otage de la raison d'Etat''.

Yvan Colonna, qui a toujours clamé son innocence, a été condamné en 2011 à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac le 6 février 1998 à Ajaccio. L'ancien berger et indépendantiste proche du FLNC estimant que son procès n'avait pas été équitable a depuis saisi la Cour européenne des droits de l'homme.

Voyage à Cargèse

L'engagement de Renaud en faveur d'Yvan Colonna passera également par Charlie Hebdo, où il signe de nouveau une chronique tous les quinze jours. Son prochain sujet : "'le peuple corse' et particulièrement un prisonnier corse otage de la raison d’État, j’ai nommé Yvan Colonna". Est-ce pour alimenter son article que Renaud s'est rendu sur l'Ile de Beauté la semaine dernière ?

A Cargèse, Renaud a, en tout cas, rencontré la famille du prisonnier. S'il estime qu'Yvan Colonna est une victime du système judiciaire, l'interprète de ''Mistral Gagnant'' ne se prononce cependant pas sur l'innocence de l'homme. ''Je ne peux pas me prononcer sur ce point précisément. La vérité, il n'y a que lui qui la connaît'', a confié à Corse Matin celui qui a rejoint le comité de soutien à Yvan Colonna en 2014.

Rencontre avec Gilles Simeoni

Selon le quotidien, Renaud serait tellement fan de de la Corse qu'il se serait fait tatouer sur l'avant-bras droit le contour de l'île ainsi qu'une tête de Maure. Renaud a également profité de son voyage pour rencontrer Gilles Simeoni, avocat d'Yvan Colonna et président du conseil exécutif de Corse.

A LIRE AUSSI
>>
VIDEO – Renaud monte sur scène avec I Muvrini... et il a l'air (plutôt) en forme
>>
Renaud reprend la plume dans "Charlie Hebdo"... et annonce qu'il va lire le Coran