La soirée a été riche. Peut-être pas autant que l'année dernière mais tout de même réussie. Cette 58ème cérémonie des Grammy Awards n'a laissé personne indifférent en tout cas. Elle a consacré Kendrick Lamar, Taylor Swift ou encore Ed Sheeran.

Elle a également rendu hommage aux disparus de l'année avec une prestation géniale de Lady Gaga sur des morceaux de David Bowie. Elle a également vu Kendrick Lamar mettre littéralement le feu au Staples Center de Los Angeles où se déroulait la cérémonie. 

A VOIR AUSSI >> Lady Gaga rend un hommage vibrant à David Bowie

L'un des temps forts de la soirée fut une chanson a capella interprétée par Stevie Wonder en l'honneur de Maurice White, le chanteur du groupe Earth Wind and Fire, décédé, il y a quelques semaines. Taylor Swift en a profité pour délivrer un message que l'on suppose destiné à Kanye West sur le pouvoir des femmes. 

Le chanteur Lionel Richie a vu sa carrière saluée avec ses plus célèbres titres interprétés par un quinté de vedettes dont Demi Lovato, John Legend et Meghan Trainor, qu'il a rejoints sur scène pour "All night Long". Une prestation qui s'est terminée, bien sûr, par une standing ovation. 

A LIRE AUSSI >> Si vous ne deviez retenir que trois choses de  la soirée...

Lady Gaga a, de son côté, honoré l'immense David Bowie en interprétant ses plus grands tubes sur scènes en compagnie de Nile Rodgers. Mais le plus grand moment demeure, celui de Kendrick Lamar. Le rappeur a offert une performance digne de son rang. Puissante, immense et fortement chargée en message politique. Il a ouvert avec "The Blacker the Berry" en menottes et entraves, avec un faux oeil au beurre noir, dans un décor de prison avant de poursuivre sur "Alright" et de mettre Compton, au centre de l'Afrique.

EN SAVOIR + 
>> Le palmarès complet des Grammy Awards 2016
>> L'album de tous les records pour Taylor Swift
>> L'incroyable performance de Kendrick Lamar