De délicieux effluves sucrés nous chatouillent les narines. Par une glaciale journée de juin, nous sommes entrés dans un chapiteau dressé dans le jardin du château de Groussay, dans les Yvelines. C'est ici que se tourne la deuxième saison du Meilleur pâtissier, et ça ne chôme pas. Les candidats très concentrés touillent, battent, mixent. Autour d'eux virevoltent les caméras et un duo facétieux : Cyril Lignac et Mercotte. Ces deux-là, très complices, causent ganaches et températures au degré près. C'est qu'en pâtisserie, le hasard n'est pas de mise. Les candidats doivent tout calculer au millimètre près, en plus d'être créatifs.

La pâtisserie, une science exacte pour faire plaisir

Si tout le monde peut cuire un oeuf, la pâtisserie reste la science culinaire la plus difficile. Un gramme de trop ou de moins, et la mousse devient béton, la pâte devient plâtre... Pas de quoi effrayer les candidats de cette deuxième saison : dix amateurs, fous de sucré, sélectionnés parmi 5 000 volontaires, vont tenter de succéder à Thomas Boursier, meilleur pâtissier 2012, qui a sorti depuis son propre livre de recettes.

Nos deux juges, les pauvres, devront donc se bourrer de gâteaux pour départager les dix cuistots. "Quand on parle de pâtisserie, on parle de gourmandise, résume Cyril Lignac, mais aussi de différentes personnalités qui s'entraînent chez eux, dans différentes régions. Mais je veux qu'ils s'amusent avant tout." La blogueuse star Mercotte reconnaît qu'"Il y a eu beaucoup de rebondissements au cours de l'émission, mais c'est toujours resté bienveillant et chaleureux, ce que doit être la pâtisserie, en fait".

Tous deux s'amusent du fait que chacun a ses techniques, apprises par leur mère ou à l'école ! "Dans notre métier de cuisinier ou de pâtissier, on apprend tous les jours, insiste Lignac. Et j'ai appris plein de choses. J'ai été bluffé par le talent de certains, par certaines pièces comme un joli sac à main, vous comprendrez dans l'émission. Et j'ai été épaté par cette sensibilité, ce courage, parce que dans cette ambiance conviviale, il y a de la rigueur et une belle volonté de nous faire plaisir." La journée s'achève avec une dégustation des propres pâtisseries de Cyril Lignac. Dont une ravissante religieuse ornée de fleurs. Moelleuse, parfumée... Bon, il est un peu hors-concours, mais le meilleur pâtissier, c'est aussi lui. 
 

Le meilleur pâtissier, saison 2 épisode 1, lundi 28 octobre à 20 h 50 sur M6.