Voilà une nouvelle qui va remuer le PAF : Taratata n'est pas prête à tirer sa révérence. Hier lors du dernier enregistrement de l'émission pour France 2, Nagui a annoncé à la surprise générale que le programme allait survivre. Dans une interview accordée au Parisien, l'animateur-producteur a confirmé que Taratata n'allait pas disparaître et qu'elle continuerait sur Internet. ''Taratata continue sur le web. On fait le pari d’enregistrer des émissions de même qualité et de les diffuser toutes les semaines sur internet, avec nos partenaires fidèles et de nouveaux venus. On va commencer avec le concert anniversaire que l’on filmera au Zénith de Paris (ndlr, pour les 20 ans de l'émission le 10 octobre prochain). Il y a plus de monde qui nous regarde sur Internet qu’à la télé. Le week-end, l’émission est revue 400 000 fois et dans le mois, jusqu’à 1,5 million dans le monde'', a-t-il expliqué.

Nagui révèle également avoir motivé sa décision de poursuivre Taratata suite à la pétition lancée par les fans, ainsi que de nombreux artistes : ''Près de 200 000 signatures, c'est quand même dingue ! Les artistes, de M sur scène à Polnareff aux États-Unis, de Johnny à Coldplay, en passant par Mika, Indochine, les anonymes, les professionnels nous ont soutenus. Et moi, j'ai envie de continuer à vivre de grandes émotions, Stevie Wonder qui te prend le bras pour l'amener sur le plateau, qui joue trois chefs-d'oeuvre alors que ce n'est pas prévu, Sting qui chante ''Roxanne'' a cappella parce que c'est le prénom de ma fille, Muse qui reprend Prince, Lady Gaga ''La Vie en rose''. Je suis comme un fou. Si ça marche la première saison, c'est reparti pour vingt ans !''.

Un jeu et un prime time pour France Télévisions

Par ailleurs, Nagui a déploré les baisses de coût demandées par Rémy Pflimlin, le dirigeant de France Télévisions. Ce dernier a notamment demandé à l'animateur de baisser le coût du programme de 30% : ''L'émission coûtait 60 000 € pour 90 minutes, soit 660 € la minute, ce qui est encore moins qu'un jeu télévisé réputé rentable. On m'a opposé le coût par téléspectateur. Ma seule réponse, mon combat depuis huit ans, était d'être diffusé à une heure décente. A minuit et demi, on arrivait quand même à 220 000 téléspectateurs en moyenne, avec des pics à 500 000 avec Muse ou Coldplay''.

Alors que France 2 remplacera à la rentrée prochaine Taratata par Alcaline, une marque générique proposant plusieurs émissions musicales, Nagui ne devrait pas participer à cette nouvelle aventure. Ce dernier avoue tout de même être actuellement en discussion avec France Télévisions. ''On parle de jeu, de prime time, mais pas de musique avec eux. On a fait des propositions avec ''CD'Aujourd'hui'' et ''Hebdo Musique Mag'' pour mutualiser nos moyens et faire une nouvelle offre, mais c'est une quatrième offre qui a été retenue. C'est la vie. Mais je souhaite bon courage à nos successeurs pour faire mieux avec moins'', a-t-il déclaré. L'ultime numéro de Taratata sera diffusé le 5 juillet prochain sur France 2 et proposera les prestations d'une vingtaine d'artistes et de groupes tels que Alain Chamfort, Raphaël, Brigitte, ou encore Zazie, C2C et Louis Bertignac.