Samedi soir, les candidats des équipes de Garou et Jenifer ont été confrontés à la nouveauté de cette saison trois : l’épreuve ultime. Répartis par groupes de trois, ils ont tour à tour interprété la chanson de leur choix, sachant que seul deux d’entre eux pourraient accéder aux directs.

Confronté à Mélissa Bon et à Tifayne, Igit avait la sensation de ne pas pouvoir rivaliser niveau puissance vocale, et a donc décidé de tout miser sur l’interprétation et l’originalité. Il a donc choisi le classique de Jacques Brel, "Les Bonbons", mais réinterprété à sa manière...

Une prestation fascinante

Le pari était risqué, mais Igit a décidé de se prendre au jeu jusqu’au bout : piano miniature, costume vintage, chaussettes dépareillées et attitude... Le chanteur a mis toutes les chances de son côté pour convaincre Garou de le garder. Et le résultat est là. Sa performance a bluffé l’ensemble des coaches, confirmant le talent qu’ils avaient détecté lors des auditions à l’aveugle.