Parmi les candidats éliminés samedi soir, c'est sans doute la plus déçue. Claire Litivine, alias Claire L., a fait partie de 2001 à 2006 des L5, le groupe formé par Popstars, le télécrochet de M6. Si sa collègue Lydy a fait depuis carrière sous son vrai patronyme, Louisy Joseph, Claire rame pour relancer sa carrière. A l'écran, elle nous explique comment, à 40 ans, elle doit presque repartir à zéro. "Dès qu'on n'est plus médiatisé, on se remet à ramer, comme tout le monde. Une réalité implacable, observe-t-elle dans un grand rire nerveux. Séduite par le concept de The Voice, elle a travaillé dur pour se présenter aux auditions à l'aveugle. "Si un siège se retourne, ce sera la satisfaction d'avoir bossé pour ça."

Arrive sa performance. Claire a choisi Ironic, le tube de la chanteuse canadienne Alanis Morissette. Les couplets passent, plutôt réussis, le refrain un peu moins. En coulisses, ses deux amis venus la soutenir s'impatientent. A un moment donné Garou manque de buzzer. Et puis non. "Ca va se faire, au dernier moment", promet sa copine blonde. Hélas. Aucun juré ne va la retenir. Lorsque les fauteuils se retournent, Jenifer la reconnaît tout de suite. "Si j'avais su que c'était toi, très sincèrement..., lâche la jurée brune. "Tu as beaucoup de talent, une palette de couleurs super... Et puis avec cette chanson, je n'ai pas eu les couleurs auxquelles je pouvais m'attendre avec toi. (…) Si je t'avais vu, ça n'aurait pas été pareil."

En coulisses, elle fond en larmes

Sauf que The Voice, c'est d'abord une audition à l'aveugle. Et Claire, qui tente de garder le sourire, en fait l'amère expérience. "Je n'ai pas osé y aller", dit Bertignac. "Ca manquait de puissance", explique Garou. "De muscle", précise Florent Pagny. Après avoir encaissé les critiques, Claire quitte la scène, sous les applaudissements du public. "J'avais besoin de me prouver des choses", explique-t-elle en coulisses. Solide, elle finit par craquer. "J'aurais été un peu plus fière si j'avais continué", murmure-t-elle, des sanglots dans la voix. Devant notre écran de télé, on a le coeur serré.

Ce n'est pas la première fois qu'un talent oublié du public participe à The Voice. L'an dernier, Maureen Angot, ex-participante de la Star Academy, avait été éliminée lors du deuxième prime en direct. Sonia Lacen, qui s'était fait connaître dans la comédie musicale Les mille et une vie d'Ali Baba, avait été sortie par le public juste avant les quarts de finale. Lors des prochaines auditions à l'aveugle, d'autres artistes déjà expérimentés devraient faire leur apparition. Chris Keller, du boysband G-Squad, et Maeva Méline, de la comédie musicale Mozart, l'opéra rock, se seraient tous les deux présentés devant le jury. Et n'auraient pas été retenus...