Pour la troisième année d'affilée, trois blogueurs ont été récompensés ce week-end dans le cadre du Prix révélation blog d'Angoulême. Un prix organisé par Wandrille Leroy, lui-même blogueur et auteur de bandes dessinées qu'il édite à la fois dans le catalogue Warum, maison d'édition qu'il a fondée en 2004 avec Benoît Preteseille, et dans le tout nouveau label Vraoum, qu'il dirige seul. Le premier lauréat du prix révélation blog obtient justement pour récompense d'être publié chez Vraoum.

Lilla, premier prix

L'heureuse élue cette année, Estelle Quinion, est connue dans la blogosphère sous le nom Lilla. A 27 ans, cette Parisienne, qui a fait des études de philosophie, est ravie d'être enfin sortie du lot. "Les deux dernières fois, je faisais partie des trente candidats retenus avant la dernière étape, raconte-t-elle. Mais ça s'était arrêté là. J'ai bien fait de persévérer." Alors quel est le blog qui lui vaut ces honneurs ? "Je l'ai créé il y a trois ans parce que je m'ennuyais, je déprimais, explique-t-elle. N'ayant pas de boulot, j'ai décidé de m'occuper comme ça."

C'est ainsi que Lilla a créé un petit personnage "petit, bête et méchant, mais surtout mignon". "Au Japon, on appelle ça un kawai. Mais ce que je fais n'est pas du manga", précise la jeune femme, qui a par ailleurs intéressé manolosanctis.com (www.manolosanctis.com), une maison d'édition de bande dessinée dont la direction éditoriale est partagée avec les internautes.

Les deux autres lauréats

Les deux autres lauréats du prix révélation blog sont Thierry Vivier (Yod@ sur son blog), 41 ans, et Martin Wautié, 24 ans. Blogueur depuis un an ("Je ne connaissais pas ce monde-là avant, et je suis une bille en informatique"), Yod@ met en ligne des strips humoristiques mettant en scène des personnages inspirés de "Star Wars". "Je poste tous les deux ou trois jours, et j'ai environ 10 000 visites quotidiennes, explique-t-il. Mais c'est sans prétention. Je suis professeur aux Beaux-Arts d'Orléans, et je n'ai jamais réellement envisagé de faire de la BD mon gagne-pain."

Martin Wautié, lui, aimerait devenir dessinateur à temps plein. "Je sors tout juste de l'école de BD de Saint-Luc à Bruxelles, où je vis, et j'ai créé mon blog en vue de diffuser et de faire connaître mes travaux. En m'inscrivant au concours, j'ai pensé que ça pouvait m'ouvrir des portes. J'espère que le prix m'y aidera."

Warum se distingue

Quant à l'organisateur du concours, Wandrille, il affiche également une mine plutôt réjouie. Car le travail d'éditeur entrepris il y a cinq ans avec son ami Benoît Preteseille commence à porter ses fruits. Pour preuve, "Au Rallye", de Pierre Place, fait cette année partie des 58 albums en sélection officielle à Angoulême. Une première pour la toute jeune maison d'édition Warum, qui a également connu un petit succès en librairie grâce au "Moi, je... ", d'Aude Picault.