Pour les nostalgiques, mais pas que, Prince est avant tout l'interprète à voix aigüe, auteur du sexy "Kiss". Il a donné naissance à d'autres tubes moites et a traversé un moment difficile dans sa carrière. Il a renoué avec le succès, grâce à Musicology, ouvrant une période de bons crûs dès 2004. Le "kid de Minneapolis" retrouvait les ingrédients qui ont fait sa notoriété : lignes de basse imparables et chœurs comme autant d'appels au déhanchement. Dans son nouveau clip "Breakfast can wait", une femme prend ses traits, sa chevelure noire et légèrement frisottante, sa mince moustache.

Pas de nouvel album à l'horizon

Mais on a bien cherché, le chanteur ne fait pas l'ombre d'une apparition. En lieu et place de Prince, on voit sa muse, la belle Danielle Curiel, qui réalise la vidéo, livrer une chorégraphie dans les règles de l'art du R’n’B contemporain : rien de bien novateur. Ce qui est assez curieux venant de l'artiste, plutôt avant-gardiste. Fidèle à sa réputation de chanteur plutôt discret, ce titre n'annonce pas (encore) de successeur à 20Ten, son dernier album en date.