Il s'était fait discret, même si on l'avait récemment croisé en Monsieur Loyal lors de l'événement international de basket Quai 54. Le rappeur Mokobé revient avec "#CDOUXDEH", son nouveau titre calibré pour se diffuser à fond sur les réseaux sociaux grâce au dièse.

Avec ce titre, il montre qu'il est passé maître dans l'art de populariser des expressions qui passent dans le langage courant. Comme il a rendu célèbre "Les jaloux vont maigrir", le rappeur s'est emparé cette fois de "C'est doux, deh" (c'est bien, non, ndlr). L'ancien membre du 113 surfe sur "l'afro-rap" qu'il apprécie depuis ses débuts en solo en 2007.

Un single pour la bonne cause

Pour le clip, le membre du 113 a convoqué d'autres professionnels du rire dans sa vidéo. On retrouve Waly Dia et Issa Doumbia, qui montre des qualités de danseur hors-pair. Après son deuxième album Africa Forever en 2011, le rappeur s'était fait plutôt discret.

Il avait créé la polémique en 2012 avec le titre "Beyoncé Coulibaly", où il moquait les jeunes femmes qui pensaient ressembler à la star US. Il prépare en effet son troisième opus, dont il a distillé un avant-goût en postant des vidéos humoristiques et une mini web-série intitulée "#LibérezMokobé". On pouvait notamment y voir le comique Willaxxx. Les fonds générés par le single seront reversés pour l'action caritative "Un repas pour tous".