C’est un drame qui a changé sa vie. A tout jamais. Le 12 janvier 2009, le frère jumeau d’Emmanuel Moire, Nicolas, était percuté par un chauffard. Plongé dans le coma, il décédera deux semaines plus tard. Il n’avait pas encore 30 ans. Depuis, le chanteur lui a consacré une chanson, "Sois tranquille". Une ballade bouleversante sur laquelle il dansera, en l'hommage du défunt, lors de la saison 3 de "Danse avec les stars", le concours de TF1 qu’il remportera avec Fauve Hautot.

Ce lundi, dans l’émission "Toute une histoire", sur France 2, l’ex-interprète de la comédie musicale Le Roi Soleil était venu témoigner sur le thème "Cette épreuve les a rendu plus fort". Sur le plateau de Sophie Davant, il va redécouvrir des images sur lesquelles on le voir discuter avec son frère, au téléphone. En entendant la voix de Nicolas, Emmanuel va être rattrapé l'émotion.

"J’ai eu beaucoup de colère"

"Excusez-moi... Ça me rappelle quelque chose de très fort, c’est que dans nos conversations, il était aussi toujours très connecté à l’humain", a d'abord réagi Emmanuel Moire, alors qu'il était gagné par les larmes. "Je trouvais que c’était assez fort notre relation qui est sur les valeurs, qui est sur l’humain", a-t-il poursuivi, parlant au présent de celui qu'il a perdu depuis maintenant sept ans. 

"Je pense qu’il m’a fallu au moins trois ans pour commencer à faire un travail de deuil. Au début, je n’avais pas conscience, j’ai eu beaucoup de colère"  ,s'est souvenu le chanteur. "On ne comprend pas, on trouve ça très injuste. Ce n’est pas dans la suite logique des choses", a-t-il insisté.

A VOIR AUSSI
>>
Emmanuel Moire : son hommage à son jumeau dans "Danse avec les stars"