Lady Gaga est de retour. Enfin presque. Alors qu’elle planche toujours sur Artpop, son prochain album, la chanteuse américaine a fait vendredi une petite surprise à ses fans new-yorkais. La jeune femme a en effet donné le coup d’envoi de la Gay Pride, en prononçant un discours en présence de la communauté LGBT, dans le quartier de Tribeca.

"Nous ne sommes pas une niche. Nous sommes une partie, une grande et géante partie de l’humanité. Il est temps pour nous d’être mainstream", a-t-elle déclaré, avant de demander à son auditoire de chanter avec elle. "Je demande des droits ! Des rues sûres. Assez, c’est assez. Assez, c’est assez !". L’interprète de Born this way a ensuite entonné l’hymne américain, en y incorporant quelques allusions au combat pour le mariage gay.

Une semaine particulière

Le discours de Lady Gaga intervient quelques jours après une décision très attendue de la Cour suprême. Laquelle a accordé une importante victoire aux couples homosexuels en invalidant une loi fédérale définissant le mariage comme l'union entre un homme et une femme.