C'était le succès public et critique de 2010. Après une première carrière à succès avec Louise Attaque, Gaëtan Roussel a réussi son baptême du feu en solo. Trois Victoires de la musique à la clé, une tournée à guichets fermés pendant près de deux et une critique unanime pour son premier album, Ginger, écoulé à 100 000 exemplaires.

Des sonorités tribales réjouissantes

Pour la suite, le chanteur a gardé la même équipe et s'est encore entouré de Julien Delfaud et de Benjamin Lebeau, la moitié de The Shoes qui avait produit son premier opus. Résultat : un premier extrait rafraîchissant intitulé Eolienne qui annonce la couleur. Dans le clip qui vient d'être dévoilé par sa maison de disques, on retrouve quelques sonorités tribales réjouissantes déjà expérimentées lors des concerts de la tournée précédente et ce phrasé reconnaissable entre mille.

Gaëtan Roussel semble également très pressé de retrouver la scène puisqu'une vingtaine de dates ont déjà été annoncées à compter du mois de novembre prochain. Le leader de Louise Attaque fera notamment escale à la Cigale le 2 décembre, au Trianon le 3 décembre et à la Gaité Lyrique le 4 décembre. Le chanteur fera également l'actualité cet été aux Francofolies de La Rochelle en reprenant intégralement sur scène l'album Play Blessures d'Alain Bashung imaginé par Serge Gainsbourg.