Comment survivre à la mort de son enfant ? Invité à s'allonger sur le "Divan" de Marc-Olivier Fogiel ce mardi soir, Roland Giraud est revenu sur le drame qui a bouleversé sa vie et celle de sa femme Maaïke Jansen. Le 9 décembre 2004, les corps de Géraldine Giraud et de sa compagne Katia Lherbier sont retrouvés à Villeneuve-sur-Yonne au fond d'un puits après un mois de recherches. Le calvaire débute alors pour le comédien qui a fait preuve d'une dignité et d'un courage exemplaires.

"J'ai joué comme un zombie"

"C'est la journée de cauchemar de ma vie", a expliqué Roland Giraud qui est parvenu malgré tout à monter sur scène le jour même où il a appris la terrible nouvelle. "Toutes les radios l'avaient annoncé, la télé aussi. Je vais au théâtre, je vous dis pas comment mes camarades m'ont accueilli. Je ne sais pas comment j'ai joué, comme un zombie quoi, mais j’ai joué", se souvient le comédien avec émotion.

L'acteur que l'on avait adoré dans Trois hommes et un couffin ou encore Les Bronzés font du ski était déjà revenu en 2003 sur la mort de sa fille dans un livre intitulé En toute liberté. S'il révélait à l'époque ne pas vouloir faire le deuil de Géraldine, Roland Giraud souffre aujourd'hui de voir que l'enquête sur ce double assassinat n'a rien révélé. Un temps soupçonnée, la tante de Géraldine a été libérée après un non-lieu. Quant à l'autre suspect de l'affaire, Jean-Pierre Treiber, il s'est suicidé en prison en 2010.

"Le Divan", ce soir à 23 h 10 sur France 3.