Le show de Beyoncé lors du Super bowl continue d'inspirer la télé américaine. Durant la mi-temps, la chanteuse a affiché ses convictions politiques, rendu hommage tour à tour aux Black Panthers, à Malcolm X ainsi qu’à Tommie Smith et John Carlos, deux athlètes noirs américains des J.O. de Mexico en 1968.

Un positionnement politique qu'on ne lui connaissait pas vraiment et qui a beaucoup surpris certains de ses fans ainsi que pas mal d'Américains. Si au final, peu de monde a un avis artistique sur le morceau, tout le monde a un avis sur la teneur politique du show.

"Nous devons quitter l'Amérique, Beyoncé est noire"

Le SNL, mythique émission de télé américaine, s'est emparé du phénomène "Formation" dans une vidéo se moquant des réactions outragées de certains. Ce sketch prend la forme d'une bande-annonce d'un film catastrophe censé se dérouler au lendemain du show du Super bowl, une fois que tout le monde a découvert que Beyoncé "était devenue noire". On y voit certains blancs découvrant que Beyoncé était devenue une porte-parole de la communauté noire. On les voit dans un open-space, se demandant ce que "Formation" veut dire puis deux femmes discutant dans la rue : l'une disant à l'autre "Nous devons quitter l'Amérique, Beyoncé est noire"...

Un peu plus loin, au milieu d'une foule rassemblée, une femme blanche est stupéfaite et se demande ce qu'il en est de l'époque où elle chantait "Single Ladies". À la fin de la vidéo, une femme pense que sa petite fille est devenue noire en écoutant Beyoncé et remercie Dieu en découvrant que sa fille est toujours blanche. Une parodie grinçante dénonçant le racisme ordinaire.

EN SAVOIR +
>> Les "anti" et "pro" Beyoncé vont se retrouver devant le siège de la NFL
>> Rudolph Giuliani critique le show de Beyoncé au Super bowl