Il n'avait pas encore pris la parole. Laurent Goumarre est enfin sorti de son silence pour évoquer l'arrivée de Claire Chazal aux manettes d'"Entrée libre", l'émission qu'il présentait avant que l'ex-reine du 20 heures de TF1 ne lui prenne sa place, le 18 janvier dernier. Interrogé par Ariel Wizman dans "La nouvelle édition" de Canal+, Laurent Goumarre n’avait visiblement pas envie d'aborder le sujet. "Je n'ai rien à dire sur Claire Chazal", a-t-il commencé.

"Ben… Bon vent"

C'était sans compter sur la ténacité d'Ariel Wizman, qui est parvenu à lui sortir les vers du nez. "Elle a eu des mots très gentils pour vous… ", lui a-t-il fait remarquer. Ce à quoi Laurent Goumarre a répondu, plein d'ironie : "Il faudrait que j’en ai pour elle ? Ben… Bon vent", avant d'admettre que ce n'était pas facile à encaisser. La preuve, le journaliste n'a pas regardé le premier numéro de sa remplaçante. "Quand même, à un moment donné, je ne peux pas tout accepter. Bien sûr il y a une déception de ne pas laisser une émission, mais d'avoir été retiré de mon émission. J'imagine que tout le monde peut le comprendre", a-t-il estimé.

Avant de poursuivre : "C'est douloureux parce que, parfois, on a des choses à vouloir dire", tout en expliquant qu'il préfère ne pas entrer dans les polémiques stériles. "Ni le ressentiment, ni l'injustice ne sont des choses que j'ai à travailler. Franchement, je suis sur Inter, j'ai une émission, j'ai deux heures de direct tous les jours. J'ai plutôt envie de me consacrer à ça plutôt que d'avoir des commentaires à apporter, des sur commentaires... Je ne suis pas Julien Lepers", a conclu le présentateur qui en a profité pour tacler l'ancien présentateur de "Question pour un champion".

A LIRE AUSSI
>> 
On a regardé la première de Claire Chazal dans "Entrée Libre"
>> 
Claire Chazal dans "Entrée libre" : "Je comprends que pour Laurent Goumarre, c’est très douloureux"