Plus de peur que de mal pour Steve Harris. En concert le 24 mars dernier à l’Arena Castelao de Fortaleza, au Brésil, le bassiste et fondateur du groupe britannique Iron Maiden s’est cassé la figure en traversant la scène en courant, comme il en a l’habitude depuis plus de 40 ans.

Sur les images filmées par un fan, diffusées sur Youtube, on peut voir que le musicien, qui vient de fêter ses 60 ans, se relève aussi vite qu’il est tombé, sous les yeux du chanteur Bruce Dickinson, qui n’aura même pas besoin de lui porter secours. Quelle vigueur !

La retraite, ce n'est pas pour tout de suite...

Iron Maiden a publié en septembre dernier The Book of Souls, son 16e album, dont la sortie avait été retardée par les ennuis de santé de Bruce Dickinson, contraint de soigner un cancer de la langue, début 2015. Depuis, ces vétérans du heavy metal britannique ont repris les routes, et plus précisément les airs puisqu’ils voyagent à bord d’un Boeign 747, piloté par le chanteur lui-même.

Dans une interview accordée la semaine dernière à la radio argentine Vortix, Steve Harris abordait avec philosophie la question de la fin du groupe. "Il faut se faire à l’idée qu’un jour ça va arriver", disait-il. "Ca m’a pris du temps avant de comprendre que je ne pourrais plus jouer tous les jours au foot à mon âge (…) Avec le groupe, ce sera encore pire. L’important, c’est de rester concentrer, pour ne pas avoir à y penser."

Reste que la retraite n’est pas pour tout de suite. En tournée non stop jusqu’à la fin de l’été, Iron Maiden se produira le 10 juin prochain au Download Festival, sur l’hippodrome de Longchamp, aux côtés de Korn, Anthrax, Megadeth, les Deftones ou encore Rammstein.

A LIRE AUSSI >> Notre critique de l'album The Book of Souls