Avant de tomber nez à nez avec les personnages de L'âge de glace, leur créateur, Peter de Sève, nous fait partager sa fierté. L'exposition "L'art de Blue Sky Studios" commence avec des dessins de grands illustrateurs américains du début du XXe siècle, pour la plupart issus de sa collection personnelle. Il nous montre des pélicans dessinés par Thomas Starling Sullivan en 1922 : "je viens de l'acheter et je n'ai même pas eu le temps de l'accrocher chez moi. Sullivan a eu une influence énorme sur les animateurs."

Peter de Sève montre un dessin de dinosaure de 1914 qu'on croirait contemporain : "C'est un Winson McKay, c'est presque lui qui a créé l'animation. Je n'arrive toujours pas à réaliser que j'ai pu l'acheter… Blue Sky perpétue cette tradition des illustrateurs de la côte est américaine, c'est le but de cette partie de l'exposition : montrer que l'animation n'a pas surgi de nulle part, elle a une longue histoire qui commence ici en quelque sorte."

 Comment se sont créés les personnages de L'âge de glace
"Tous les dessins originaux du premier L'âge de glace ont disparu", déplore Peter de Sève en nous conduisant vers le cœur de l'expo. On ne sait pas comment. "J'avais toute une équipe pour "construire" les personnages, c'est un long processus qui commence avec énormément d'esquisses au crayon sur papier. Ce Sid qui date de 2002, je l'avais complètement oublié ! Après avoir décidé quel sera notre personnage, on en réalise une sculpture comme celle-ci, on la scanne sur ordinateur, pour la remodeler, ajouter des textures, un peu de jaune sur les dents… Comme Chris Wedge, le réalisateur, l'a dit, rien n'est à l'image par hasard. Tout doit être créé, discuté et validé."

 Les progrès technologiques chez Blue Sky Studios
"J'aime regarder un dessin fait à la main, les traces de gomme et d'encre, le temps passé par le dessinateur, mais le temps est un luxe qu'on ne peut se permettre dans l'animation. Voilà pourquoi il y a tant de peintures numériques ici. Dans le premier Age de glace, il était impossible d'animer un personnage avec de la fourrure trempée. Cinq ans se sont écoulés avant L'âge de glace 2, et entre-temps de nouvelles techniques ont permis de résoudre le casse-tête de la fourrure, entre autres.

 Epic, Rio, Robots s'enchaînent avant L'âge de glace 5
Peter de Sève s'amuse de retrouver un dessin qu'il avait fait pour Epic : "J'ai même oublié que j'avais travaillé sur ce film pendant un ou deux jours. Les esquisses qui n'ont pas été utilisées dans les films n'avaient pas de raison d'être conservées... Pour moi, cette exposition représente 12 ans d'histoire, et me rappelle tous ces gens formidables que j'ai rencontrés à Blue Sky. Je viens de travailler sur deux nouveaux projets de film avec le studio, mais je peux collaborer à l'occasion avec d'autres studios."

La fin de l'expo montre des images très colorées de L'âge de glace 5, Les lois de l'univers, qui sortira le 13 juillet. "Il sera fidèle à l'esprit de la série tout en étant différent", prévient Peter de Sève. "Blue Sky n'a pas vraiment son style propre, c'est un studio qui concentre différentes techniques et différents regards. Chaque artiste possède sa patte distinctive, mais il doit se mettre en retrait et s'adapter aux autres pour produire le meilleur film possible."

A VOIR AUSSI >> Scrat envoyé dans l'espace pour la bande-annonce de "L'âge de glace 5"