L'indestructible inspecteur John McClane se trouve confronté à un nouveau genre de terrorisme. Le réseau informatique national qui contrôle toutes les communications, les transports et l'énergie des Etats-Unis, est détruit de façon systématique, plongeant le pays dans le chaos. Le cerveau qui est derrière le complot a tout calculé à la perfection. Ou presque... Il n'avait pas prévu l'ampleur de la cervelle et des muscles de McClane, flic de la vieille école qui connait deux ou trois trucs efficaces pour déjouer tout type d'attaque.

Willis ou McClane, c'est pareil

Les fans de Die Hard s'accordent sur ce point : le quatrième volet, réalisé par Len Wiseman en 2007, n'est pas le meilleur de la série. Mais qu'importe du moment que Bruce Willis campe toujours ce flic inusable, jamais à court de munitions ni de bonnes répliques. Les Twittos, fans de la première heure, ont retrouvé avec bonheur le héros de leur enfance ou adolescence : pour eux, glorifier Willis ou McClane, c'est pareil. Ils lui auraient bien décerné un Oscar, tiens !

A LIRE AUSSI >> 3 bonnes raisons de revoir "Die Hard 4" sur TF1