Pendant que les prés gelaient, bien au chaud au fond de leur canapé, les téléspectateurs ont fait connaissance avec les nouveaux candidats à l'émission de dating-agricole de M6. Au bout de onze saisons, L'amour est dans le pré se devait d'innover un peu. Ne serait-ce que dans les spécialités de nos cœurs à prendre : Monique est hélicicultrice, éleveuse d'escargots, dans le sud de la France ! Le benjamin du groupe, Benoît, céréalier de 30 ans, a aussi été remarqué pour sa spectaculaire perte de poids.

Paulo attendrit, Guillaume fait naître des espoirs

Mais c'est surtout Paulo qui devrait devenir la star de la prochaine saison. Cet éleveur breton de chevaux d'attelage a connu un grand drame il y a vingt ans, lorsqu'il a perdu sa femme et sa fille dans un accident de voiture. Il a ensuite élevé seul son fils de 34 ans, et en a un autre de 13 ans; Paulo semble tellement attentif aux autres qu'il mériterait de trouver une compagne digne de lui. Les twittos attendent également beaucoup de Guillaume, éleveur de vaches salers et croque-mort à mi-temps : une pareille activité devrait réserver quelques moments qui se retrouveront forcément dans le best of de l'émission...

A LIRE AUSSI >> Guillaume, l'agriculteur gay de la saison 10, fait son mea culpa