C'est une habituée de la Croisette. La réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, seule femme à avoir obtenu la Palme d’or en 1993 pour La leçon de piano, sera la Présidente du jury du prochain Festival de Cannes, succédant ainsi à Steven Spielberg. “C’est un grand honneur pour moi que d’avoir été choisie. Et pour dire la vérité, je suis très impatiente”, déclare la cinéaste de 59 ans, qui avait également obtenu la récompense suprême en 1986 pour son court métrage Peel.

Il s'agit de la première personnalité originaire de l'hémisphère sud à occuper cette position et la 11e femme, après Jeanne Moreau, Isabelle Huppert ou encore Isabelle Adjani. "J'ai toujours des réserves à faire une sorte de sexisme cinématographique où il faut toujours dire dès qu'une femme est quelque part, c'est une femme, a tempéré sur France Info Thierry Frémeaux, le délégué général du Festival de Cannes. Si Jane Campion est la cinéaste qu'on connaît, c'est pour son talent, pour ce qu'elle a fait."

"Cannes est un lieu mythique"

L’an dernier, la cinéaste était revenue à Cannes pour présider le jury des courts-métrages et de la Cinéfondation. “C’est la passion qui rend Cannes incontestable, poursuit la réalisatrice. C’est un lieu mythique et surprenant où des acteurs se révèlent, des films trouvent leurs producteurs et des carrières démarrent."

C’est à la télévision que Jane Campion vient de remporter enfin un véritable succès public et critique avec la série Top of the lake. Son dernier long métrage, Bright star, avait d'abord été présenté sur la Croisette en 2009 avant d'obtenir une pluie de récompenses, dont le César du meilleur film étranger. Le Festival de Cannes aura lieu cette année du 14 au 25 mai.