Viagra, antivirus gratuit, Salma Hayek en photo… Il faut parfois slalomer entre les spams avant de trouver lemail urgent envoyé par son collègue. Un constat renforcé par une étude menée dans 28 pays sur les taux d’utilisation d’Internet et dumail au bureau par Kelly Services, réseau de travail temporaire.

Un mail sur cinq est un spam

La France est le pays européen le plus touché par le spam. 47% des personnes interrogées affirment que plus d’unmail sur cinq reçu au bureau est un message non sollicité et plus de la moitié juge que 20% du trafic total demails est inutile.

La France à la traîne
Ce fléau explique sans doute en partie pourquoi la France figure parmi les pays les moins enthousiastes quant à l’usage d’Internet au bureau. Le taux d’utilisation duWeb et desmails est de 64% pour la France quand la moyenne en Europe est de 79,5%. Et seulement une personne sur deux a déclaré que l’utilisation desmails augmentait la productivité, contre 92% en Indonésie par exemple.