On essaye aussi d’apporter un regard, on sélectionne ceux demandés par le public mais aussi ceux que l’on veut faire découvrir. 

Comment s'est créé le Festival des Blogs BD?
Le festival est né d’une discussion entre Eric Dérian (l'un de ces bloggers BD) et moi sur l’étonnante proximité qu’il entretenait avec les lecteurs de son blog sans les avoir jamais rencontrés. L’idée initiale consistait à réunir quelques bloggers dans une librairie sympa afin que ceux-ci puissent enfin mettre un visage sur les fans qui leur laissaient des commentaires au quotidien. En échange, ils feraient des dessins gratuits, comme sur leur blog. Comme notre première rencontre physique avait eu lieu à l’occasion d’une dédicace à Album Bercy, nous avons proposé à la direction de cette librairie d’accueillir la manifestation. L’heureux accident a été d’en parler sur un blog destiné à annoncer l’événement. La blogosphère (l'ensemble des bloggers) s’est alors mise à faire circuler le message et, à peine un mois après, plusieurs dizaines de milliers de page faisaient référence au festival (plus de 100.000 aujourd’hui). De nombreux auteurs et bloggers se sont proposés et ce qui devait n'être qu'une simple réunion est devenu un festival recevant plus de 80 auteurs et 6000 personnes, bédéphiles, bloggers ou simples curieux en 2006.

Quel est le principe du Festival?

Le festival est gratuit comme les blogs. Les auteurs font des dédicaces gratuites comme quand ils publient sur leur blog. Les visiteurs font leurs commentaires directement, comme sur leur blog. La seule différence c’est que la rencontre se fait dans la vraie vie. Il faut aussi ajouter que beaucoup d’auteurs publient des albums papier et que le festival est une bonne occasion pour se faire dédicacer l’album de son blogger préféré.

Qui est invité?

Nous essayons de faire une sélection représentative de la blogosphère, cela implique de choisir des pros et des amateurs, des jeunes et des moins jeunes, des débutants et des confirmés. On essaye aussi d’apporter un regard, on sélectionne donc ceux demandés par le public mais aussi ceux que l’on veut faire découvrir. Bref, beaucoup de postulants, encore trop peu d’appelés, toutefois on a déjà doublé les auteurs en deux ans. Concernant le public, on a de vrais fans, des passants, des jeunes ou des personnes âgées... Pour résumer, c'est c’est comme pour la BD, ça marche de 7 à 77 ans et on est pas obligés d’être un expert pour en profiter.

Quel réactions avez-vous de la part des invités, après le Festival?
Que du bonheur. L'équipe fait ça pour le plaisir, le Festival étant non lucratif. Ce qui est extraordinaire c’est de voir les comptes-rendus sur les blogs juste après l’événement. Non seulement les auteurs font des pages de BD complètes pour raconter le festival mais les festivaliers publient leurs photos, leurs dédicaces et leurs impressions. Ca fait du bien. L’autre point auquel nous attachons de l’importance c’est la répartition spatiale des auteurs connus et des débutants de sorte que chacun trouve son public, que les plus discrets profitent de la notoriété des autres et qu’aucun ne reste dans son coin à s’ennuyer. Je crois que c’est très apprécié par nos invités et nous avons beaucoup de remerciements dans ce sens.

Est-ce que vous faites partie de ces dessinateurs?

Je gribouille par frustration de ne pas avoir embrassé une carrière artistique. Ma compagne, surnommée Paprika, est une vraie bloggeuse BD pour qui j’ai énormément d’admiration. Du coup, je me contente souvent de regarder.

Quand aura lieu le prochain Festival?

Cour saint Emilion, à coté de Bercy à Paris, autour de la librairie Album. Cette année ce sera les 29 et 30 septembre 2007. Tout est gratuit pour les visiteurs. Pour cette édition à venir on aura quelques animations sympathiques, mais pour l’instant gardées secrètes...