Bernard Laporte, secrétaire d'Etat chargé des Sports souhaite développer la pratique sportive à l'université. Mardi 22 janvier, il a annoncé le lancement d'une nouvelle mission "Sport à l'université", confiée à Stéphane Diagana, président de la ligue professionnelle d'athlétisme et champion du monde sur 400 mètres et à Gérard Auneau, professeur à l'Université de Toulouse et vice-président de la Fédération Française d'Education Physique et de Gymnastique Volontaire.

Dans son discours de lancement, Bernard Laporte a regretté que le sport universitaire ne fasse pas partie de "la filière d'accès au sport de haut niveau". Pourtant a-t-il ajouté, "une vraie politique sportive de haut niveau est un moyen de faire briller un établissement universitaire sur la scène nationale et internationale".

Afin de développer la pratique sportive de haut niveau dans les universités, le secrétaire d'Etat préconise notamment de rationnaliser les relations avec les acteurs du sport universitaire et d'aménager les parcours d'études des étudiants souhaitant allier études et pratique sportive de haut niveau. Le secrétaire d'Etat chargé des Sports va plus loin, et imagine également l'instauration de tuteurs-étudiants pour les sportifs, ainsi qu'un développement de l'enseignement à distance, le "E-learning".

Enfin, Bernard Laporte a formulé le souhait qu'une "réflexion sur les équipements sportifs" soit menée. Stéphane Diagana et Gérard Auneau seront ainsi chargés de faire leurs recommandations pour "des rénovations et des constructions nouvelles".

D'après une étude TNS Worldpanel réalisée récemment pour la FIFAS (Fédération Française des Industries du Sport et des Loisirs), en 2006, 23,5 millions de Français pratiquaient une activité physique, soit 47,7% de la population de 15 ans et plus. Un chiffre en augmentation de 5% en quatre ans.