Bouygues Telecom travaille-t-il à un plan d'économie ? Selon une information du Figaro, la société pourrait annoncer dans les prochaines semaines la suppression de 1 500 à 2 000 postes. Un nombre tout sauf négligeable, puisqu'il pourrait concerner jusqu'à 23 % des 9 000 collaborateurs de l'entreprise.

"Pour le moment, le calendrier est plus politique qu'économique. Rien ne devrait être annoncé avant les élections européennes, le 25 mai", explique à nos confrères Alain Bernard, représentant chez Bouygues Telecom du syndicat Force ouvrière. Principale raison de cette décision : la chute de 26 % en deux ans du chiffre d'affaires de la société. Une diminution importante imputée à l'arrivée de Free sur le marché du mobile en janvier 2012.

Des résultats trimestriels très attendus

Les licenciements devraient aussi être accompagnés d'une simplification de l'offre et donc du nombre de forfaits. En limitant leur nombre, cela permettrait de réduire le nombre de salariés dédiés à la relation client qui "sont élevés et génèrent des coûts fixes importants", selon Alain Bernard.

Bouygues Telecom présentera ses résultats trimestriels le jeudi 15 mai prochain. Très attendus, ils permettront notamment de faire le point sur l'offre ADSL à 19,99 euros, lancée en février dernier pour reprendre la main sur ce marché face à Free. L'occasion certainement aussi d'en révéler plus sur ce possible plan social.