Le compact hybride, seule solution pour les photographes désirant un appareil petit et performant ? Canon ne l'entend pas de cette oreille et présente ce jeudi 21 mars 2013 l'EOS 100D, "le plus petit reflex à capteur APS-C au monde", précise Pierre Bourdoiseau, responsable des gammes reflex du constructeur en France.

Ses dimensions sont en effet impressionnantes de compacité : 116,8 x 90,7 x 69,4 mm pour 407 grammes batterie incluse. A titre de comparaison, "la taille est réduite de 25 % par rapport à l'EOS 650D et son poids de 35 %", détaille Pierre Bourdoiseau.

Une prise en main agréable

Lors de sa prise en main, on s'aperçoit que Canon ne l'a pas sacrifiée pour autant. Les boutons sont bien placés et l'appareil ne risque pas de s'échapper de nos mains. Le constructeur en a également profité pour revoir l'ergonomie de la molette. Elle regroupe désormais tous les modes "scène" sous une une seule signalétique, une manière de la rendre plus lisible.

Trois nouveaux modes scène font également leur apparition pour aider les photographes amateurs à ne pas rater leurs clichés dans certaines conditions. On retrouve ainsi des préréglages dédiés aux photographies d'enfants, d'aliments ou d'anniversaires à la lueur des bougies.

Compatible avec tous les objectifs

Autre détail, la molette tourne désormais à 360° pour éviter de faire des allers-retours dans les fonctionnalités. Au dos, l'écran de 3 pouces est tactile, mais pas orientable comme sur d'autres modèles de la gamme EOS.

Il emprunte en revanche à ses prédécesseurs plusieurs caractéristiques techniques : capteur 18 mégapixels, processeur DIGIC 5 et vitesse en rafale de 4 images/secondes. Enfin, contrairement au compact à objectif interchangeable du constructeur, l'EOS M, ce nouveau 100D ne nécessitera pas de bague d'adaptation pour aucun objectif de la gamme.

L'EOS 100D sera disponible fin avril au prix de 799 euros avec le nouvel objectif EF-S 18-55 mm IS STM de Canon. Pour l'acheter nu, il faudra compter environ 699 euros.