1. De te vanter de ta vie géniale, tu cesseras
Tout le monde est concerné et c'est finalement assez naturel : on ne parle généralement sur Twitter et Facebook que de ses meilleurs moments mais c'est a) lassant b) énervant pour tous ceux qui n'ont pas une vie aussi trépidante que vous. De retour de Malaisie, vous repartez aussi sec à Miami avant de faire un crochet par la Corse ? Grand bien vous fasse. Vous avez passé la soirée avec Jean-Marie Bigard ou croisé Florent Pagny dans la rue ? Cool ! Mais vous n'êtes pas obligé de partager cela avec vos amis et followers. Et puis, le quotidien, c'est bien aussi…

2. De tweeter en soirée, tu éviteras
Le livetweet de l'apéro avec vos amis, ce n'est pas toujours nécessaire. A la moindre blague ou à chaque nouvelle tournée, nul besoin de dégainer son smartphone pour tenir au courant la planète entière. Cela n'a pas de réel intérêt pour les autres et ce n'est pas sympa pour ceux qui prennent l'apéro avec vous de vous voir le nez sans cesse plongé dans votre écran. Et puis, ne nous mentons pas, si la soirée est si bonne que ça, si les amis sont si funs qu'il y paraît et que vous vous amusez comme des petits fous, vous devriez oublier votre téléphone pour vous amuser, non ?

3. A discuter intelligemment, tu te risqueras
Non, les réseaux sociaux, notamment ou Instagram, ce n'est pas que poster ou RT des informations. C'est aussi - surtout ? - discuter entre membres. Il ne faut pas oublier le "social" du terme réseau social. Alors, même en 140 caractères, si on se lançait dans des discussions en prenant soin - soyons fous - de ne pas s'insulter dès le troisième échange ou à atteindre le point Godwin en moins de deux minutes. Et puis, pourquoi ne pas aussi, de temps en temps, rendre service aux autres en partageant un bon plan, une promotion… Qui sait, d'autres pourraient ensuite en partager avec vous…

4. De prendre des photos de nourriture, tu arrêteras
Il y a une vie après le foodporn ! (et on ne parle pas obligatoirement des selfies, ces autoportraits pris avec votre smartphone). Si on pouvait limiter au minimum les photos de plats - attrayant ou pas - de gâteaux - réussis ou pas - et même de bouteilles - bouchonnées ou pas -, le monde ne s'en porterait pas plus même. Même celles utilisant Lo-Fi, X-pro II et Amaro (les trois filtres Instagram les plus populaires).

5. De vérifier les infos avant de RT, tu décideras
Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Marre de ces RT fait à la va-vite, juste "histoire de". C'est bien aussi de vérifier la source et la qualité de l'information en question. Le compte vient juste d'être créé ? La personne n'a jamais tweeté sur le sujet auparavant ? L'info est tout simplement incroyable ? Alors, pour ne pas apprendre pour la douzième fois ce mois-ci la mort de Johnny Hallyday ou un énième photomontage d'une personnalité faisant une quenelle, il peut être bon de prendre son temps. Vous ne serez peut-être pas le premier à en parler mais vous éviterez sans doute de faire des bourdes.

6. Du temps dans les paramètres de sécurité, tu passeras
Un peu de temps "perdu", beaucoup de vie privée gagnée. Pour une fois, cliquez sur la petite molette de réglage de vos comptes sur les réseaux sociaux et prenez le temps de lire toutes les options. Vérifiez aussi ce que les autres voient sur votre compte, selon qu'ils sont vos amis ou juste une personne ayant fait une recherche sur les moteurs Google ou Bing. Cela peut être l'occasion de constater que vous partagez bien plus que vous ne le pensiez. Y compris avec votre employeur, votre banquier ou… votre ex.

7. A débrancher, tu apprendras
Vous avez peur de louper quelque chose alors vous ne vous déconnectez jamais ? Breaking news : vous ratez déjà une foultitude de choses et ce n'est pas grave. Alors, un week-end de temps en temps, pendant des vacances ou même le soir, apprenez à lever le pied et à vous mettre en retrait des réseaux sociaux. Il y a de fortes chances pour que personne ne s'en aperçoive vraiment et cela vous fera le plus grand bien, on vous le garantit !