Les livreurs de pizzas vont-ils bientôt disparaître ? Le géant de la restauration Domino's a annoncé vendredi qu'il testait en Nouvelle-Zélande un robot capable de livrer les commandes directement à ses clients. Baptisé DRU (Domino's Robotic Unit, en français Unité robotique de Domino's), l'engin est monté sur quatre roues, mesure un peu plus d'un mètre de haut et rappelle les formes des robots du film d'animation Wall-E, de Disney.

D'après l'entreprise, il devrait circuler à vitesse réduite à la fois sur les routes et les trottoirs des grandes villes néo-zélandaises, en comptant sur de nombreux capteurs embarqués pour éviter les collisions. Les premiers tests dans les rues de Brisbane se seraient bien passés, d'après Scott Bush, directeur général de la chaîne pour la Nouvelle-Zélande. "DRU est culotté et attachant et nous sommes sûrs qu'un jour, il fera partie intégrante de la famille Domino's", a-t-il ajouté.

Le gouvernement néo-zélandais très enthousiaste

Concrètement, DRU permet d'acheminer jusqu'à 10 pizzas, stockées dans un compartiment chauffé, tandis que les boissons sont rangées dans un autre espace, réfrigéré lui. L'ensemble est fermé par un code afin d'éviter qu'un petit malin ne s'en empare à la place du commanditaire. Lorsqu'ils passent une commande, les clients reçoivent un code qui leur permet d'accéder à leur pizza.

Aucune date de lancement n'a pour l'instant été retenue, mais le ministre des Transports, Simon Bridges semble pour le moins enthousiaste et a exprimé le souhait que cela se fasse "le plus rapidement possible".

A LIRE AUSSI
>>
Le robot Atlas de Google prend son premier cours de self-défense
>>
Google invente Spot, le robot qui mène l'assaut avec les marines