Microsoft semble vouloir se rapprocher de plus en plus des constructeurs de matériel. L'éditeur de logiciels et de systèmes d'exploitation offrirait ainsi deux milliards de dollars à Dell pour que la société texane se retire de la bourse.

Une option d'achat ?

Le constructeur cherche en effet à se revendre à deux fonds d'investissement pour un total de quatre milliards de dollars. Cette opération lui permettrait de se retirer des marchés financiers américains. Un bon moyen de conduire une restructuration sans subir les aléas de la bourse.

Microsoft puiserait ainsi dans son trésor de guerre de 60 milliards de dollars pour soutenir Dell. La marque est l'un des plus importants constructeurs de PC au monde. L'année dernière Microsoft a également passé un accord stratégique avec Nokia, participant ainsi à la promotion de Windows Phone 8. Des premiers pas vers une possible acquisition dans l'avenir des deux constructeurs par Microsoft.