Le principe est clair et rappelé par la marque sur son site : "Premier arrivé, premier servi". Sylvain l'a bien compris et il a pris les devants. Domicilié dans le quartier de l'Odéon (6e arrondissement de Paris), ce fonctionnaire de 41 ans s'est rendu dès mardi 16 septembre, 6 heures du matin, à l'Apple Store Opéra, 12 rue Halévy (9e).

Ce jeudi matin à 10 heures, il était toujours en pole position dans la queue des postulants. Il sera d'ailleurs le premier à avoir en main l'iPhone 6 et l'Iphone 6 Plus vendredi 19 septembre à 8 heures, date à laquelle les deux nouveaux modèles d'Apple seront commercialisés.

"Il fallait que ce soit un Parisien"

Ce n'est pas la première fois que Sylvain fait le pied de grue devant le magasin. "Dès la commercialisation du premier iPhone en 2007, j'étais devant les magasins. Au début, c'était 10 minutes avant l'ouverture des portes, et ça a été crescendo. L'année dernière j'étais venu le mercredi midi pour une commercialisation le vendredi. Là, je suis venu 74 heures avant. C'est le temps qu'il fallait pour être sûr d'avoir l’iPhone 6 plus, 128 go. Il y a très peu de disponibilité…", explique-t-il. Muni d'une tente, d'un sac de couchage et d'un siège, Sylvain peut compter chaque jour sur la solidarité de ses amis pour le relayer et lui amener à manger. Il ne fait qu'un aller-retour quotidien chez lui pour prendre sa douche mais refuse de nous dire comment il fait pour aller au petit coin. "Si vous voulez avoir le secret, il faut faire la queue avec nous", dit-il.

EN SAVOIR + >> Apple Store, Orange, Bouygues Telecom... chez qui acheter l'iPhone 6 ?

Car Sylvain n'est pas seul ici. Ils sont une trentaine, parmi lesquels seuls deux Parisiens. "Les autres sont Italiens ou Russes, indique Sylvain. C'est un secret pour personne, il y a du trafic. D'ici quelques jours, il y aura pénurie et les iPhone 6 achetés seront revendus deux ou trois fois plus cher. Moi je serai le premier à acheter deux iPhone, un pour moi, et un pour un ami. Je suis content, car je mets un point d'honneur à ce que ce soit un Parisien qui achète le premier appareil", fait savoir celui qui a posé quatre jours de congé pour être là et s'apprête à débourser plus de 1.000 euros pour son futur téléphone.

"Films, séries… tout y passe"

Pour faire passer le temps, Sylvain regarde des séries (Heroes et Lost en intégralité), des films sur son iPad, et lit un peu. "Ça n'est pas un plaisir d'être là, c'est nécessaire. Les amis qui participent à ma logistique me comprennent, mais ils trouvent que je suis un peu fada". Sylvain reconnaît qu'il est un "geek" et ne conçoit pas "de passer des vacances sans Internet".

Côté budget, le quadragénaire admet que son achat, 1.019 euros dans la version qu'il a choisie, est un "investissement". "J'ai vendu mes précédents iPhone à moitié prix, du coup, je ne dépense pas beaucoup pour celui-ci. Je ne rajouterai que quelques centaines d'euros." Il ne s'arrêtera jamais. "C'est sûr, pour moi, avoir le dernier iPhone au plus vite est devenu un rituel. Mais il y a pire… À New York, ils attendent depuis 18 jours". Une manière de relativiser.

LIRE AUSSI >> iPhone 6 et iPhone 6 Plus : un nombre de précommandes record