Terrible accident dans le Doubs. Un car scolaire qui transportait des collégiens, ce mercredi matin, a fait une sortie de route. Deux adolescents de 12 et 15 ans ont perdu la vie dans l'accident et neuf autres personnes ont été légèrement blessées, a indiqué la préfecture dans un nouveau bilan publié en fin de matinée. La sortie de route s'est produite, un peu avant 8 heures, au niveau de la commune de Montflovin, à une dizaine de kilomètres au nord de Pontarlier, sur la départementale 437.

L'autocar, qui circulait sur une route enneigée entre La Longeville et Pontarlier, transportait 32 enfants qui se rendaient au collège Lucie Aubrac de Doubs. Selon les premiers éléments, l'accident n'a pas impliqué d'autre véhicule. L'enquête devra déterminer l'origine du drame mais les premiers éléments, notamment les témoignages recueillis par les enquêteurs, laissent penser que la vitesse du véhicule pourrait avoir été excessive au vu de l'état de la route, a indiqué Christine Goulard-de-Curraize, vice-procureure du parquet de Besançon. La départementale avait été rendue glissante du fait des conditions météorologiques et notamment de chutes de neige dans la nuit. Elle avait cependant été déneigé avant le passager du car.

"Les gamins ont tous dit que le car roulait trop vite"

Cité par L'Est Republicain, le témoignage du père d'un des collégiens semble confirmer la vitesse élevée du véhicule de transport scolaire. "Les gamins ont tous dit que le car roulait trop vite et, a priori, certains enfants n'étaient pas attachés. Le mien m'a appelé directement. Il était contre la vitre, elle a explosé. Il a juste une petite coupure à la main", a ainsi expliqué un père de famille de la commune de  La Longeville.

Les tests d'alcool et de stupéfiants, effectués sur le chauffeur de 25 ans, se sont révélés négatifs.  Ce dernier, qui  était "en état de choc", a indiqué le conseil départemental du Doubs, a été placé en garde à vue dans la matinée dans le cadre d'une enquête ouverte pour "homicide et blessures involontaires". Le chauffeur a obtenu son permis en 2015 et travaillait dans la société de transports depuis décembre dernier,

Un numéro vert mis en place

Le plan Novi, mis en place afin d'organiser les secours en cas de situation faisant plusieurs victimes, a été déclenché. Les collégiens sains et saufs ont été pris en charge dans la salle des fêtes de la commune de Montbenoît, où les familles arrivaient au fur et à mesure dans la matinée. La préfecture du Doubs a mis en place un numéro vert. Il s'agit du 0 805 090 125. Une cellule médico-psychologique a été activée à la salle des fêtes de Montbenoît et une cellule d’écoute de l’Education nationale a été mise en place au collège Lucie Aubrac de Doubs.

Dans un communiqué, le président François Hollande a souligné que  "toute la lumière sera faite sur les circonstances de ce drame. Tous les services sont sur place pour apporter les secours nécessaires et accompagner les familles. J’adresse aux proches des victimes mes sincères condoléances et les assure de la solidarité de toute la Nation", ajoute le communiqué. Alain Vidalies, le Secrétaire d'Etat chargé des transports est arrivé sur place en milieu de journée.

A LIRE AUSSI >> Le terrible précédent de Puisseguin : 43 morts