Les vidéos, montrant le comportement des employés de l'abattoir du Vigan (Gard) maltraitant les animaux, avaient engendré la fermeture provisoire de l'établissement. Ce lundi 21 mars, l'abattoir va rouvrir "partiellement".

La communauté de communes du Pays viganais a annoncé la réouverture de l'abattoir : "Compte tenu du travail mené avec les services de l’Etat et de l’enquête administrative, de la procédure disciplinaire en cours vis-à-vis de l’ensemble des agents concernés, et de la proximité des fêtes de Pâques, nous avons décidé la réouverture partielle de l’abattoir pour les seuls ovins et caprins", rapporte 20 Minutes.

Ouverture sous conditions

Si les éleveurs de la région ont besoin de cet abattoir, d'autant plus pour la période de Pâques, cette réouverture ne se fera pas comme si de rien n'était. La communauté de communes indique avoir mis en place "une vérification du matériel en intégralité avec une anticipation de la norme 2017 pour le matériel d’anesthésie électrique et une réintégration partielle du personnel sur qui il ne pèse aucune faute grave".

De plus, l'abattoir se verra bientôt doté d'un système de surveillance anti-intrusion et de caméras filmant les employés. Un bureau d'étude viendra y faire une expertise sur le bien-être animal. Pas sûr que cela suffise à convaincre les défenseurs des animaux.

A LIRE AUSSI
>> 
Actes de cruauté sur les animaux : fermeture de l'abattoir du Vigan
>> 
Actes de cruauté sur des animaux : une vidéo choc dans un abattoir "bio"