Il avait aidé à organiser l'exfiltration, fin octobre, des pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés tous deux à 20 ans de prison par la justice dominicaine pour trafic de drogue. Le Français Christophe Naudin, visé depuis par un mandat d'arrêt de la République dominicaine, va faire l'objet d'une procédure d'extradition vers ce pays des Caraïbes, où il devrait être jugé dans l'affaire dite d'"Air Cocaïne", ont indiqué samedi soir les autorités égyptiennes et son épouse.

Deux autres Français toujours visés

Christophe Naudin, criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, avait été arrêté le 4 février en Egypte, alors qu'il se trouvait au Caire dans le cadre d'un voyage professionnel.

Fin novembre, la République dominicaine avait émis un mandat d'arrêt international contre Christophe Naudin, mais aussi contre le député européen Aymeric Chauprade et Pierre Malinowski, l'assistant parlementaire à Strasbourg de Jean-Marie Le Pen (ancien président du parti d'extrême droite Front national), pour leur implication dans l'évasion des deux pilotes français.

EN SAVOIR +
>> Air Cocaïne : tout comprendre à cette rocambolesque affaire de drogue