La question "comment va la petite Anal ?" ne se posera plus. Mercredi, la Nouvelle-Zélande a dévoilé une liste de prénoms qui seront désormais rejetés par les autorités en raison du préjudice qu'ils seraient susceptibles de causer à l'enfant.

Lucifer, Anal, "." (point final, ndlr), V8, Queen Victoria mais aussi "2nd", "3rd" ou "5th" en fonction de la place de l'enfant dans la fratrie sont quelques uns des prénoms récusés par le ministère de l'Intérieur.

"Talula fait la danse Hula de Hawaï"

En 2008, un tribunal aux affaires familiales avait ordonné le changement de prénom d'une fillette de 9 ans que ses parents avaient baptisée "Talula Does The Hula From Hawaii" (comprendre, "Talula fait la danse Hula de Hawaï").

Le juge avait alors cité un certain nombre de cas dans lesquels les parents s'étaient particulièrement distingués: "Number 16 Bus Shelter" (abribus de la ligne de bus 16), "Midnight Chardonnay" (Chardonnay de minuit) et "Benson" et "Hedges", une marque de cigarettes, attribués à deux jumeaux.