Le président Hollande s'était donné l'objectif de 500.000 nouveaux logements par an pendant le quinquennat mais on est loin du compte avec environ 300.000 mises en chantier l'année dernière. Pour relancer le secteur de la construction durement touché par la crise, Manuel Valls a dévoilé vendredi une batterie de mesures, surtout des avantages fiscaux pour les investisseurs. Ces annonces visent à rétablir un "climat de confiance", a-t-il annoncé.

Réduction d'impôt pour les propriétaires qui louent

Le Premier ministre a annoncé une version revue et corrigée du "dispositif Duflot", ces avantages fiscaux accordés aux propriétaires qui investissent dans un logement pour le louer. Ce dispositif sera d'ailleurs rebaptisé "Pinel", en référence à l'actuelle ministre du logement. Concrètement, les propriétaires pourront bénéficier de réduction d'impôt au bout de 6 années de location au lieu de 9 ans actuellement.

EN SAVOIR + >> Cécile Duflot : "stop à la loi de la jungle !"

Possibilité de louer aux membres de sa famille

Le dispositif Duflot sera également élargi pour favoriser la location d'un bien immobilier aux ascendants ou aux descendants, ce qui était interdit. "Cette possibilité de louer aux membres de la famille a une valeur symbolique car dans le cadre de la solidarité intergénérationnelle , il était ubuesque que l'on ne puisse pas le faire", déclare à metronews le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), Jacques Chanut.

Augmenter le nombre de terrains constructibles

Afin de "libérer beaucoup plus de terrains", l'Etat va vendre une partie de ses terrains, a prévenu le Premier ministre. Pour la vente des terrains privés, le gouvernement va agir sur la fiscalité des terrains à bâtir. Pour inciter les propriétaires à les vendre rapidement, un abattement exceptionnel de 30% sur les plus-values de cession sera accordé si la promesse de vente est signée avant le 31 décembre 2015. C'est l'inverse de ce qui se passait jusqu'ici puisque plus le propriétaire gardait son terrain longtemps, moins la vente était taxée.

L'encadrement des loyers à Paris

La Loi Alur sera appliqué dans la capitale seulement et à titre expérimental car selon Matignon les conditions techniques ne sont pas réunies pour l'appliquer sur l'ensemble du territoire.

EN SAVOIR +
>> Duflot juge "inouï" le recul du gouvernement sur l'encadrement des loyers
>> Gul : la garantie universelle des loyers, qu'est-ce que c'est ?