Arnaud Montebourg aime bien dresser des bilans chiffrés de son action au gouvernement. C'est ce qu'il a fait dimanche, dans une interview au JDD parue ce dimanche. "Depuis mon arrivée, nous avons sauvé 59 961 emplois sur 70 909 postes menacés", a-t-il ainsi déclaré.

"Nous rebâtissons, comme à l'époque des grands plans pompidoliens. On renforce tous nos points forts et on unifie les forces par filières autour de projets d'avenir", a ajouté, optimiste, le ministre qui a trouvé une nouvelle étiquette sous laquelle coller son action : le "colbertisme participatif".

20 milliards d'euros pour les entreprises

Arnaud Montebourg avait déjà annoncé en janvier 2012, sur le plateau de l'émission de France 2, "Des paroles et des actes", avoir sauvé 42 747 emplois : "sur les 51 000 emplois qui étaient menacés, il y en a eu seulement, hélas, 42 747 préservés", avait-il déclaré. "C'est un travail très difficile, de bénédictin et qui concerne tous les territoires, tous les départements et nous ne laissons rien au hasard", avait-il estimé.

Le ministre du redressement productif a par ailleurs estimé dans son interview au JDD que le gouvernement a mobilisé "20 milliards d'euros en faveur des entreprises pour qu'elles investissent et recrutent". "Il ne faudrait pas que la hausse de l'euro efface tout cela. Sinon, nous aurons fait cet effort pour rien", a-t-il prévenu.