L’homme le plus recherché d’Europe a été arrêté. Salah Abdeslam, dernier terroriste vivant des attentats du 13 novembre à Paris a été appréhendé par la police à Bruxelles le 18 mars. Cette arrestation, bien qu'elle relance l'enquête, ne met pas pour autant fin aux recherches. Plusieurs personnes soupçonnées de complicité sont toujours en fuite. D’autres ont également été arrêtées et inculpées depuis quatre mois. Metronews fait le point sur les terroristes du 13 novembre et leurs complices.

Les personnes arrêtées

Salah Abdeslam a été arrêté vendredi à Bruxelles. Après 4 mois de cavale, il a été inculpé en Belgique pour "meurtres terroristes" dans le cadre des attentats de Paris. Salah Abdeslam aurait voulu se faire exploser au Stade de France avant de faire machine arrière, selon ses déclarations.

Lors de son arrestation, plusieurs personnes ont été appréhendées par la police, dont son complice Mounir Ahmed Alaaj, alias Amine Choukri. Abid Aberkane a également été arrêté avec sa femme et sa mère, Sihane A. et Djemila M., pour avoir logé Salah Abdeslam à Bruxelles.

Onze autres personnes ont été inculpées en Belgique depuis novembre. Huit sont toujours en détention provisoire - les trois autres ayant été remises en liberté. Mohammed Amri et Hamza Attou ont ramené à Bruxelles Salah Abdeslam, quelques heures après les attentats. Ali Oulkadi a conduit Salah Abdeslam dans Bruxelles le lendemain des attentats et affirme l'avoir déposé dans une planque à Schaerbeek. Zakaria Jaffal a été inculpé "d'assassinats terroristes et de participation aux activités d'un groupe terroriste". Lazez Abraimi, Abdeilah Chouaa, Mohamed Bakkali et Adboullah C. ont aussi été arrêtés, soupçonnés de complicité. 

Jawad Bendaoudle logeur de Saint-Denis, a été mis en examen et écroué en novembre en France pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste", tout comme un de ses proches Mohamed Soumah. Ils auraient aidé les terroristes à se planquer au lendemain des attentats. 

Trois hommes liés aux attentats, soupçonnés de complicité, ont été incarcérés à l’étranger : Ahmed Dahmani a été arrêté en Turquie, Gelel Attar a été interpellé au Maroc et Zouhir Mehdaoui a été arrêté en Algérie.

A LIRE AUSSI >> Ces suspects sortis vivants des opérations antiterroristes

Des hommes toujours recherchés

Lors de la perquisition d'un appartement à Bruxelles mardi, deux personnes se sont enfuies, donnant lieu à un échange de tirs avec la police. Deux jours plus tard, les forces de l'ordre arrêtaient Salah Abdeslam. Les autorités belges n'ont pas précisé si Salah Abdeslam faisait partie des deux personnes en fuite, et si ces dernières sont toujours recherchées. 

Mohamed Abrini est introuvable depuis le 13 novembre. Il a été filmé le 11 novembre dans une station-service sur l'autoroute entre Paris et Bruxelles en compagnie de Salah Abdeslam.

EN SAVOIR + >> Mohamed Abrini, petit délinquant et djihadiste

Soufiane Kayal, d'après un nom figurant sur une fausse carte d'identité belge, a été contrôlé à la frontière austro-hongroise le 9 septembre avec Salah Abdeslam. 

Les terroristes tués

L'Algérien Mohamed Belkaïd, tué mardi lors de la perquisition à Bruxelles par la police, serait l'homme qui a apporté un soutien logistique aux commandos des attentats sous la fausse identité de Samir Bouzid. 

Les trois terroristes auteurs de l’attaque du Bataclan : Samy Aminour, Omar Ismaïl Mostefaï et Foued Mohamed-Aggad.

Les trois assaillants contre les terrasses des 10 et 11e arrondissements : Brahim Abdeslam, Salah Abdeslam et un troisième terroriste non identifié qui pourrait être Chakib Akrouh, tué dans l'assaut de Saint-Denis. 

Au Stade de France, les trois kamikazes se sont fait sauter : Bilal Hadfi, Ahmad Al-Mohammad et Mohammad Al-Mahmod, ces deux derniers noms étant ceux figurant sur des passeports syriens retrouvés sur les lieux.

Abdelhamid Abaaoud, organisateur des attentats, a été tué par la police lors de l’assaut dans l’appartement de Saint-Denis le 18 novembre, avec Chakib Akrouh et Hasna Aitboulahcen.

EN SAVOIR + >> Le point sur l'identité des terroristes du 13 novembre

A LIRE AUSSI 
>> Notre dossier complet sur les attentats du 13 novembre
>>
Deux autres terroristes devaient participer aux attentats de Paris
>>
Après la capture de Salah Abdeslam, le temps de la justice