Qui a tiré sur Romain le 7 janvier 2015 ? Ce joggeur blessé par balles à trois reprises au soir des attentats contre Charlie Hebdo à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine) a assuré de nouveau lundi que Amedy Coulibaly n'était pas son agresseur.

Aujourd'hui handicapé, Romain revient sur cet événement et indique à BFMTV que l'homme qui l'a attaqué n'était pas noir et ne pouvait donc pas être Amedy Coulibaly : "Je vois quelqu'un qui arrive à un mètre de moi et qui me braque (...) je regarde le pistolet en premier, et ensuite je regarde son visage, ses yeux", raconte-t-il. "Pour moi, ce n'était pas Amedy Coulibaly qui m'a tiré dessus." Avant de parvenir à s'enfuir, Romain a observé son agresseur et décrit un homme "massif" et à la peau "claire".

EN SAVOIR +
>>
Fontenay-aux-Roses : un joggeur grièvement blessé
>>
Un ami d'Amedy Coulibaly soupçonné d'être l'auteur des tirs sur le joggeur

Un complice d'Amedy Coulibaly ?

En janvier dernier, la piste du terroriste tirant pour "s'entraîner" était alors privilégiée par la police. Les faits se déroulent quelques heures après la tuerie contre Charlie Hebdo, au soir du 7 janvier. Amedy Coulibaly réside à proximité du lieu de l'agression et l'arme utilisée est la même que celle qui sera employée le lendemain pour le meurtre de la policière à Montrouge. Le témoignage de Romain vient relancer la piste d'un éventuel complice du terroriste.

À LIRE AUSSI
>>
Un an après, "Charlie Hedbo" met en Une un Dieu assassin
>>
Un an après les attentats de janvier, ce qui est prévu à Paris