Près de deux mois après les attentats de Paris, on en sait davantage sur le rôle de Salah Abdeslam dans la préparation des attaques. Selon la presse belge, une empreinte digitale de l'ennemi public numéro un a été retrouvée dans un appartement de Schaerbeek, un quartier de Bruxelles.

Atelier de confection de bombes

Une information confirmée ce vendredi matin par le parquet fédéral belge. Dans un communiqué, l'institution précise que la découverte a eu lieu suite à une perquisition menée le 10 décembre, par les enquêteurs. L'appartement, loué sous une fausse identité, "pourrait avoir été utilisé par une personne actuellement placée sous mandat d'arrêt", ajoute encore le parquet.

Et ce n'est pas tout : cet appartement, toujours selon les autorités, aurait pu servir d'atelier de confection de bombes. En effet, du matériel destiné à la préparation d'explosifs, des traces de TATP ainsi que trois ceintures fabriquées à la main, ont également été découvertes sur place.

EN SAVOIR + 
>> Le chauffeur présumé de Salah Abdeslam "transpire l’innocence"
>> A Molenbeek, le tireur du Thalys et Mohamed Abrini étaient... voisins
>> Salah Abdeslam : son frère pense qu'il n'a "pas été au bout des attaques"
>> Attentats de Paris : la rocambolesque fuite de Salah Abdeslam