Les polices du monde entier sont à ses trousses depuis près de deux mois. Alors que la semaine dernière le parquet fédéral belge a indiqué qu'une empreinte de Salah Abdeslam avait été retrouvée dans un appartement de Bruxelles, BFMTV diffuse ce lundi les premières images de la cavale du terroriste en fuite.

Ces images ont été extraites des caméras de vidéosurveillance d'une station-service deTrith-Saint-Léger (Nord) proche de la frontière belge. Sur celles-ci, on voit Salah Abdeslam accompagné des deux comparses qui lui ont permis de quitter la France le 14 novembre au petit matin. 

EN SAVOIR +
>>
Une empreinte de Salah Abdeslam retrouvée dans un appartement de Bruxelles
>> 
Le chauffeur présumé de Salah Abdeslam "transpire l’innocence"
>> A Molenbeek, le tireur du Thalys et Mohamed Abrini étaient... voisins
>> Salah Abdeslam : son frère pense qu'il n'a "pas été au bout des attaques"
>> Attentats de Paris : la rocambolesque fuite de Salah Abdeslam

Traits tirés, yeux bouffis

Sur la vidéo, qui date du 14 novembre à 9h45, Mohamed Amri est en train de faire le plein de sa Golf tandis que Hamza Attou et Salah Abdeslam quittent le véhicule pour se rendre dans la station. Les attentats de Paris ont eu lieu douze heures plus tôt.

Salah Abdeslam a les yeux bouffis et les traits tirés. Son frère est mort la veille en se faisant exploser sur le boulevard Voltaire. Lui est soupçonné d'avoir accompagné plusieurs terroristes sur les lieux des crimes à l'aide d'un véhicule loué et retrouvé abandonné place Albert-Khan dans le 18e arrondissement le 14 novembre. Il a ensuite erré à Montrouge, où une ceinture explosive a été retrouvée, et à Châtillon, où ses deux amis sont venus le chercher.

12 minutes dans la station service

Selon les informations de BFMTV, les trois terroristes sont restés 12 minutes dans la station service. A cette heure, ils se sont déjà fait contrôler trois fois par les policiers et les gendarmes. Au cours d'un contrôle, les forces de l'ordre avaient vu que les trois hommes avaient fumé du cannabis mais les avaient laissés repartir. A 10 heures ce matin-là, Salah Abdeslam ignore toujours qu'il est recherché par la police. S'il a l'air fatigué après sa nuit blance de cavale, il n'a pas du tout l'air inquiet.

Après cette halte dans la station service, les trois hommes sont repartis pour rejoindre la Belgique. Les deux comparses ont ensuite déposé Salah Abdeslam dans la commune de Laeken, à Bruxelles. Si Mohamed Amri et Hamza Attou ont été arrêtés le lendemain, à Molenbeek avant d'être mis en examen pour participation aux activités d’un groupe terroriste et assassinats terroristes. Salah Abdeslam, sous le coup d’un mandat d’arrêt international, court toujours. 

Les attentats du 13 novembre à Paris ont fait 130 morts, et 352 blessés.