Si le montant venait à être confirmé, il s'agirait du deuxième plus gros butin de tous les temps en France. Quelques semaines après un premier vol en plein festival, la ville de Cannes est une nouvelle fois la cible de braqueurs. Un vol de bijoux a été commis à main armée, ce dimanche peu avant midi, à l'hôtel Carlton où se tenait une exposition. Valeur estimée : environ 40 millions d'euros.

Peu avant midi, un individu armé s'est emparé d'une mallette contenant des bijoux dont la valeur serait estimée à 40 millions d'euros, selon les premiers éléments de l'enquête. Le parquet a néanmoins tenu à préciser que ce chiffre n'était "pas encore confirmé", même s'il s'agissait de "plusieurs millions d'euros". Les faits se sont déroulés au sein du célèbre établissement cannois, où se déroulait l'exposition "Extraordinary diamonds". Cette dernière présente les bijoux de la maison Leviev, et devait se tenir jusqu'au 30 août. La direction du palace, contactée au téléphone par l'AFP, n'a pas souhaité faire de commentaire. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Nice.

Deux précédents à Cannes durant le festival

D'autres vols de bijoux se sont récemment produits à Cannes et dans la région, notamment durant le célèbre festival du film. Lors du dernier festival de Cannes, des bijoux de marque Chopard avaient été dérobés dans le coffre de l'hôtel Novotel, d'une valeur de 1,4 millions de dollars. Et quelques jours plus tard, un collier de diamants d'une valeur de 2 millions d'euros avait disparu lors d'une soirée de prestige au cap d'Antibes.

Le vol du Carlton dimanche rejoint la fiction cinématographique : "La main au collet" (1955), signé Hitchcock, avec Cary Grant et Grace Kelly, tourné en partie au Carlton, racontait une série de vols mystérieux de bijoux dans les palaces de la Côte d'Azur...