Moins d'une semaine après le passage de la tempête Dirk en Bretagne, l'océan a rappelé à quel point il peut être dangereux même après l'accalmie. Samedi 28 décembre, un homme âgé d'une quarantaine d'années et son neveu qui se promenaient sur la digue de Pors Gwen, à Plouescat dans le Finistère, ont été emportés par une lame. Malgré l'intervention rapide de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), les secouristes n'ont rien pu faire pour les sauver.

Le drame s'est produit vers 16h30, alors que le vent soufflait à près de 50 km/h et que la houle était forte ont raconté des témoins. D'après les informations communiquées par le parquet de Brest, l'adolescent âgé de 16 ans a d'abord été happé par une vague. Son oncle s'est aussitôt jeté à l'eau. Depuis une annexe en position dans le port de Plouescat, un membre de la SNSM a rapidement retrouvé le corps du quadragénaire, a indiqué le président de la station de Plouescat, Jean-Pierre Salaün. Le repêchage de celui du jeune homme par un plongeur a été plus long, a-t-il précisé. Près d'une heure après sa chute, selon le parquet.

Pas d'imprudences manifestes, mais un lieu potentiellement dangereux

Malgré tout, les secours ont longuement tenté de ranimer les deux victimes en arrêt cardiaque. En vain. L'oncle qui habitait dans la région toulousaine et son neveu qui vivait dans le département, à Morlaix, n'ont apparemment pas commis d'imprudences, si ce n'est a souligné le responsable local de la SNSM que la digue sur laquelle ils se trouvaient est "un endroit qui peut être dangereux". Ainsi, ce samedi, en dépit des faibles coefficients de marée actuels, le niveau de l'eau était assez élevé et des "paquets de mer" déferlaient.

A noter ce même jour : dans des circonstances encore indéterminées, deux hommes qui naviguaient seuls, l'un en Vendée l'autre en Charente-Maritime, sont aussi morts noyés. Ils ont été retrouvés non loin de leurs embarcations respectives.