Un réfugié a été blessé par balle dans la "Jungle" de Calais samedi après-midi et serait touché à la colonne vertébrale, a-t-on appris de deux sources qui restent prudentes sur les circonstances du drame. Le blessé a été hospitalisé à Calais par d'autres réfugiés et des membres d'associations actives dans la "Jungle", a affirmé le sous-préfet de permanence, confirmant une information de La Voix du Nord.

Un homme d'origine afghane

"A ce stade, les circonstances ne sont pas établies, il faut être prudent, les constatations policières sont en cours", a-t-il ajouté. Selon une source policière, le migrant qui serait d'origine afghane et âgé d'une trentaine d'années, serait "touché à la colonne vertébrale" ce qui "pourrait potentiellement entraîner de graves séquelles".

D'après cette source, "il y aurait eu au moins un tir d'arme à feu" dans ce qui pourrait "s'apparenter à une rixe entre migrants". Une enquête a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer, a-t-elle ajouté. Quelques 4.000 migrants vivent dans la "Jungle" située à l'est de Calais. L’État a annoncé le 12 février vouloir vider de sa population la moitié de la superficie et a annoncé vendredi l'évacuation par la force si les migrants ne la quittaient pas d'ici mardi soir.

A LIRE AUSSI
>> Calais: heurts en série entre migrants et forces de l'ordre
>> Calais : qui sont les "No Borders", accusés "de pousser les migrants à l'émeute" ?
>> Drame des migrants : au moins 44 morts dont 20 enfants en mer Égée
>> Trois mois ferme pour avoir caché un migrant de Calais dans son coffre