La scène, à laquelle assiste par hasard une bénévole d'une association de défense de la cause animale, est d'une violence inouïe. Mercredi, 16h15, sur l'autoroute A63, dans le sens Bordeaux-Dax, 1 kilomètre avant la sortie 25 de Cestas (Gironde) : comme le raconte Sud Ouest, qui révèle l'affaire, un chien est jeté sur la route depuis une Renault 25 grise en mauvais état, lancée à pleine vitesse.

L'animal roule aussitôt sur le bas côté. Plusieurs automobilistes assurent l'avoir ensuite aperçu mort. Pour autant, l'animal, un épagneul breton de couleur blanche et orange, n'aurait pas été récupéré sur le coup, en raison d'un trafic intense. Tout comme la plaque minéralogique de la Renault 25.

"Monstrueux", "inadmissible"

Le même jour, la toile décide de se mobiliser. Suite au signalement de la bénévole, une annonce est ainsi postée sur le site de Chien Perdu pour retrouver l'auteur de ce terrible geste. "Si renseignements, nous nous ferons une joie de poursuivre en justice de tels inconscients qui non seulement sont cruels mais ne respectent pas d’avantage la vie des humains. Des assassins : ne se rendent-ils pas compte qu’ils peuvent par leurs agissements tuer aussi des hommes !!!", précise le site.

Un appel à témoins relayé par la page Pet Alert Facebook, spécialisée dans la disparition des animaux. Et qui suscite la nausée des internautes. "Monstrueux", "putain minable", "inadmissible" et "inhumain" : telles sont, entre autres, les réactions que l'on peut lire sur le réseau social.

Récemment, plusieurs faits divers impliquant des animaux ont donné lieu à des véritables mobilisations sur la toile. Le 11 août dernier, metronews vous parlait ainsi de la chasse à l'homme sur Internet lancée après la mort d'un chien en Corse. L'animal avait trouvé la mort après avoir été traîné sur des centaines de mètres par une voiture. Face à l'ampleur de la mobilisation, l'auteur des faits avait alors préféré se rendre à la police. D'après lui, il s'agissait simplement d'un dramatique accident.