Sur qui pèsent les conséquences du changement d'heure ?
Ce sont d'abord les enfants et les personnes âgées qui sont les plus vulnérables. On constate notamment des troubles du sommeil. Le décalage peut se faire sur quinze jours. On remarque aussi des troubles au niveau de l'attention, plus particulièrement chez les enfants qui peuvent être moins attentifs à l'école. Les personnes hospitalisées sont aussi touchées car elles ont l'habitude de manger à heure fixe. 

Quelle est la différence avec le décalage après un voyage ?
Quand vous partez en Angleterre, qui a une heure de décalage avec nous, il y a une notion de voyage et de déplacement qui viennent sécuriser la personne. Il y a un nouvel espace-temps. Or dans le cas du passage à l'heure d'été, il y a changement d'heure mais pas d'espace et cela peut perturber certaines personnes pendant une semaine.

L'augmentation du temps de lumière est pourtant positive ?
Bien sûr. Mais il faut tout de même s'adapter. Prenons les automobilistes, après des tests, on s'est aperçu qu'ils étaient plus attentifs avant le week-end du changement d'heure. C'est-à-dire qu'après, il y a une baisse de l'attention, notamment pour les conducteurs du matin puisqu'ils ont l'habitude de conduire quand il fait nuit.