Le bilan du séisme qui a frappé la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, s'est encore alourdi dimanche. Au moins 186 personnes ont péri et 21 sont toujours portées disparues dans ce tremblement de terre de magnitude 6,6 dont l'épicentre a été enregistré samedi près de la ville de Ya'an samedi, peu après 08h00 locales. Les autorités de la province devaient faire face ce dimanche à la prise en charge de plus de 11 300 blessés, selon un dernier bilan communiqué par les autorités, samedi en début de soirée.

Pompiers, policiers, militaires et autres services de secours s'activent sans relâche depuis plus de 30 heures pour tenter de sauver des vies. Selon le ministère de la Sécurité publique, pour l'instant, 91 personnes ont pu être sorties vivantes des décombres d'édifices effondrés. Le Premier ministre Li Keqiang, en fonction depuis le mois dernier, était toujours sur place dimanche matin pour superviser les opérations de secours.

Des liaisons téléphoniques coupées

Des opérations rendues difficiles en raison du relief accidenté de la zone touchée. Des glissements de terrain provoqués par le séisme compliquent notamment l'accès à des villages reculés. Couvrant une vaste zone, les secousses ont provoqué d'importants dégâts dans la province. Dimanche, plusieurs lignes téléphoniques étaient toujours coupées empêchant de nombreux Chinois de prendre des nouvelles de leurs proches.

La province du Sichuan compte 80 millions d'habitants. En 2008, un tremblement de terre dévastateur avait fait 87 000 morts et disparus.