Les explications font froid dans le dos… Un document publié le 3 décembre par le "Département des prisonniers et des affaires de la femme" du groupe terroriste Daech, explique à travers des détails écœurants, ce qu’il faut faire à une femme esclave sexuelle, dévoile le Mail Online. Quand la battre, dans quelles circonstances son viol est justifié ou combien elle coûte : autant de détails choquants qui circulent à présent sur les réseaux sociaux de l’organisation.

Le document explique également les "règles politiques" à suivre pour se procurer une esclave. Définies par le Conseil Shura - une sorte de conseil consultatif religieux qui se dit basé sur le Coran - ces règles stipulent que ces femmes peuvent être emprisonnées et violées sur une base quotidienne, par des militants qui les achètent comme esclaves. Autre détail : "les polythéistes, chrétiennes et juives sont autorisées à devenir esclaves."

Le Coran "comme preuve"

Le document affirme que le viol d'une femme captive est parfaitement acceptable, même pour les hommes mariés, passage du Coran à l'appui : "Allah récompense les musulmans qui sont chastes avec leurs femmes et ce qu'ils possèdent." Le guide de Daech affirme que "ce qu’ils possèdent" est une référence aux femmes capturées et mises en esclavage.

Un des passages frappant du texte explique que "les filles vierges peuvent être violées immédiatement après avoir été achetées par leur propriétaire. Celles qui ont déjà eu des rapports sexuels doivent avoir leur utérus 'purifié' en premier." Une autre ligne précise également qu’"il est légal d'avoir des relations sexuelles avec une enfant pré-pubère", sans pour autant expliquer les raisons qui le justifient.

Essentiellement des Yézidis

On estime à près de 5000 le nombre de femmes et d'enfants enlevés et détenus comme esclaves sexuels en Syrie et en Irak contrôlées par Daech. La grande majorité des captifs sont membres de la religion Yézidi, qui ont été enlevés pendant le massacre Mont Sinjar au début du mois d’août. Les hommes et les garçons, eux, ont pour obligation de se convertir à l'islam ou alors ils sont tués. 

VOIR AUSSI >> Des djihadistes menacés de mort pour avoir voulu rentrer

Peu avant la publication de ce guide, un précédent document avait été distribué, indiquant "la liste des prix" pour se procurer une esclave sexuelle. Selon ce document, publié par le site Iraqinews.com, il faut débourser l’équivalent de 34 euros pour avoir une femme yézidi ou chrétienne âgée de 40 à 50 ans. Plus terrifiant, pour avoir un enfant de 1 à 9 ans, cela coûte 4 fois plus cher. Et si la femme a des yeux bleus et est belle, le tarif augmente...

LIRE AUSSI >> Daech lance sa propre monnaie